Thierry Bonfanti. Psicologo di formazione

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Envoyer Imprimer
Team buildingTeam building

Il ne suffit pas de mettre ensemble des personnes compétentes pour constituer une équipe efficace. Les équipes de travail sont au croisement de parcours individuels et d’histoires de vie. Elles sont des carrefours où se rencontrent des cultures, des valeurs, des langages, des sensibilités et des aspirations différentes. Là plus qu’ailleurs la communication est nécessaire car les membres d’une équipe se sont rarement choisis. Et pourtant, ils vont devoir travailler ensemble. Souvent, ils vont avoir besoin les uns des autres. Parfois ils ne seront pas d’accord. Il arrivera facilement que, dans ce milieu compétitif que représente le monde du travail, il se retrouvent en concurrence. L’équipe est un lieu de potentielles frustrations, de peurs et de malentendus. Pour toutes ces raisons, il est utile que l’équipe prenne soin d’elle-même. Le team building est une formule de séminaire destinée aux équipes, qu’elles soient en phase de démarrage, qu’elles aient à peine intégré une nouvelle recrue ou bien encore qu’elles fonctionnent depuis un certain temps. Le but du team building est de faire une pause dans l’activité professionnelle quotidienne pour réfléchir à l’organisation du travail, à la manière dont chaque membre vit ses relations avec les autres membres de l’équipe, aux attentes des uns par rapport aux autres. C’est une occasion de communiquer grâce à l’aide d’un consultant extérieur qui joue un rôle de médiateur mais aussi de conseil. Le team building peut être déclenché par une situation critique, pensé comme excellente prévention des situations problématiques ou encore conçu comme un investissement dans l’optimisation des ressources de l’equipe. Il se déroule généralement outdoor, c'est-à-dire en dehors du lieu habituel de travail, dans un endroit tranquille qui favorise la prise de distance et une meilleure connaissance des membres de l’équipe entre eux, parfois à un niveau plus personnel. Le team building est un générateur de bien-être dans son milieu de travail, de motivation et d’optimisation des ressources humaines dans les organisations.

L’équipe est un groupe centré sur la tâche. Dans l’Animation non directive des groupes, Michel Lobrot écrit : «Il faut faire remarquer que de tels groupes ne peuvent exister s’ils ne se centrent pas, à un moment quelconque, sur eux-mêmes et sur les participants. En effet, même si ceux-ci se sont réunis entre eux «pour réaliser cette tâche» (ou parce qu’on la leur a proposée) et non pour faire une expérience de communication, ils ne peuvent pas ne pas comparer, à un moment ou à un autre, leurs intentions, leurs projets et leurs finalités. Cela est indispensable pour qu’ils réalisent le minimum d’unité qui est nécessaire à leur efficacité. Certes, cela n’implique pas qu’ils se centrent sur la vie personnelle et les sentiments intimes de chacun, ni sur toutes leurs communications interpersonnelles, mais cela implique qu’ils se centrent au moins sur les objectifs, les projets, les moyens, les rapports de travail en tant que ceux-ci sont intériorisés et vécus par chacun et par tous. Il s’agit bien d’une centration sur la subjectivité, qui exclut la seule centration sur des objets et des contenus.»

Ce passage pourrait constituer une bonne explication de l’utilité du team building. Le rôle de l’animateur est important. Il doit connaitre l’environnement dans lequel l’équipe travaille, rencontrer préalablement ses membres, être un bon médiateur doublé d’un excellent animateur de groupe. Enfin, il doit être un fin clinicien pour comprendre les ressorts qui influent sur le fonctionnement ou l’éventuel dysfonctionnement de l’équipe.